ℹ Nestlé entame des discussions exclusives avec EQT pour la vente d'une unité de soin de la peau – make up

By | 15 mai 2019

Nestlé est sur le point d'entamer des discussions exclusives avec un consortium dirigé par la société de capital-investissement EQT pour son secteur de la santé de la peau, dans le cadre d'un contrat pouvant atteindre 10 milliards de dollars, selon quatre personnes proches de la décision.

L’offre d’EQT a été lancée dans le cadre d’un processus d’enchères extrêmement concurrentiel au cours duquel la société de capital-investissement rivale KKR et un consortium dirigé par Advent International et Cinven ont également fait des offres pour la division, ont indiqué les responsables.

L'offre d'EQT intervient à un moment où les fonds de rachat collectent des capitaux record et cherchent désespérément à utiliser leurs fonds dans le cadre d'opérations importantes. Elle vient également en avance sur une éventuelle inscription à Stockholm du registre suédois EQT, l’accord Nestlé étant susceptible de rehausser le profil du groupe parmi les investisseurs potentiels.

En cas de succès, l’achat sera probablement l’une des transactions les plus importantes en Europe pour les groupes de capital-investissement cette année.

Les personnes proches de la transaction ont averti que les discussions exclusives entre EQT et Nestlé ne garantissaient pas un accord et que celui-ci pourrait encore échouer. EQT, Nestlé et KKR ont refusé de commenter l'affaire. Advent et Cinven n'étaient pas immédiatement disponibles pour commenter.

L’activité de Nestlé en matière de santé de la peau a été créée à partir de Galderma, un groupe suisse de dermatologie que Nestlé avait précédemment exploité conjointement avec L’Oréal. Il a pris le contrôle intégral en 2014 en échange de 2,6 milliards d'euros de ses actions dans la société française de cosmétiques.

Il est composé de deux principaux domaines de produits, les solutions grand public et les solutions médicales. Le premier commercialise des crèmes et des nettoyants pour la peau sous la marque Cetaphil et des traitements contre l’acné sous la marque Proactiv, tandis que le second vend des traitements sur ordonnance pour l’acné, le psoriasis et la rosacée, ainsi que des produits de comblement dermique Restylane.

L'unité a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 2,7 milliards de francs suisses (£ 2,1 milliards) en 2017, selon les rapports de l'entreprise, représentant environ 3% du chiffre d'affaires annuel de Nestlé de 91,4 milliards de francs suisses. Les produits de consommation représentent 41% des ventes, les produits de comblement cutané 35% et les produits de prescription 24%.

Nestlé vend sa division de la santé de la peau dans le cadre des efforts du directeur général Mark Schneider pour rationaliser le plus grand fabricant de produits alimentaires du monde afin de se concentrer sur ses activités les plus dynamiques, à savoir le café, l’eau, les soins des animaux domestiques et la science nutritionnelle. Nestlé en est venu à considérer l’activité comme «de plus en plus en dehors du champ stratégique du groupe», avait-il déclaré en septembre alors qu’elle promettait d’examiner «des options stratégiques», telles que la vente ou la scission.

Ce désinvestissement potentiel représente une rupture avec le passé pour Nestlé qui, en 2014, apportait un capital supplémentaire au secteur de la santé de la peau sous le prédécesseur de M. Schneider, désormais président du groupe, Paul Bulcke.

Depuis qu'il a pris ses fonctions de directeur général début 2017, M. Schneider a entrepris une série d'acquisitions et de cessions, en particulier sur le marché mondial du café, de plus en plus concurrentiel. L’année dernière, Nestlé a vendu ses activités de confiserie aux États-Unis, ainsi que sa société d’assurance vie Gerber, et a récemment annoncé son intention de vendre ses activités de charcuterie Herta.


ℹ Nestlé entame des discussions exclusives avec EQT pour la vente d'une unité de soin de la peau – make up
4.8 (97%) 127 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *