Comment faire – Toulousains découvre le Caravage découvert dans le grenier avant la vente aux enchères

By | 17 juin 2019

À l’ouverture des portes à 14 heures, la queue se trouve sur le trottoir, un vente aux enchères Saint-Aubin A Toulouse, Marc Labarbe, le commissaire-priseur, dévoile un tableau attribué au Caravage, qu'il a découvert il y a cinq ans. Une histoire incroyable!

Un jour de 2014, un Toulousain monte au grenier de sa maison familiale en raison de fuites d'eau et découvre un tableau qu'il n'a jamais vu auparavant. Une table est sale mais bien préservée. Il appelle Marc Labarbe, commissaire-priseurqui ne réalise pas immédiatement que son célèbre peintre du XVIIe siècle travaille devant ses yeux. "Je ne pense pas que cela puisse arriver" Il dit. Il dit d'abord à son client qu'il s'agit d'une peinture de "l'école du Caravage", et le spécialiste français se tourne vers le Caravage Eric Turquin.

Assigner le travail au Caravage prend du temps

C’est lui qui identifie le tableau, d’une part, sur la base des lettres perdues du Caravage depuis des années, et d’autre part, avec des analyses techniques, des analyses infrarouges et des analyses. la quantité de pigments.

Les pigments sont ceux utilisés à Naples en 1606-1607, coups de pinceau – Eric Turquin

Il y a encore des experts aujourd'hui qui ont des doutes sur cette peinture, qui représente la scène de la Bible. Judith, qui était en train de trancher la gorge de Holopherneou le travail de Caravaggio. Cependant, l'un des plus grands experts de l'américain Keith Christiansen s'est dit d'accord avec Eric Turquin.

Chaque détail est impressionnant. - Radio de France
Chaque détail est impressionnant. © Radio France
Vanessa Marguet

Après cinq ans d’analyses et de batailles, cette table est prête à être vendue. Le commissaire-priseur, Marc Labarbe, a maintenu la Grande Salle marché céréalier à Toulouse cette vente le 27 juin. En attente d'un événement qui attire les gens. Il l'a déjà contacté "Clients potentiels de 5 continents". Ces acheteurs sont principalement des particuliers, dont certains veulent créer leurs propres musées. Mais il est difficile de dire d’avance que cette toile de grande puissance sera le prix est de 30 millions d'euros, mais les experts disent que ce serait entre 120 et 150 millions.

Le premier jour était le devant de la salle des ventes. - Radio de France
Le premier jour était le devant de la salle des ventes. © Radio France
Vanessa Marguet

Toulousans déplacés

En attendant la vente, Marc Labarbe a voulu montrer aux Toulousains et à la région. Il est exposé aux enchères à Aubin du lundi au dimanche. entre 14h00 et 18h00 tous les après-midi. L'entrée est libre et les curieux innombrables. Par exemple, Marthe a été la première à découvrir le travail le lundi. Le résident de Muret au sud de Toulouse a été surpris.

Mais c'est énorme! Sublime! Et c'est l'histoire, mais quelle est l'histoire!

Cette femme apprécie l'expression des visages. Benjamin, un Toulousain trouve cela "la beauté est évidente, éblouissante". Une autre femme, Magalie, originaire du Gers, apprécie le drapé du rideau rouge. L'homme qui se tient à côté de lui se fait dire à Toulouse de le déplacer "les rides de la femme de chambre qui se tiennent à côté de Judith"mais aussi les lumières et les contrastes qui sont les marques de fabrique de Caravaggio.

Eric Turquin explique très bien. Caravage "est un artiste choquant car c’est lui qui accompagne la lumière artificielle.


Comment faire – Toulousains découvre le Caravage découvert dans le grenier avant la vente aux enchères
4.8 (97%) 127 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *