Combien ça coute – Nana à l'aube Hyōñ-sō Pak

By | 25 septembre 2019

Nana à l'aube, critique de Patryck Froissart

Titre: Nana à l'aube
roman
Par: Park Hyoung-su
Adresse originale: Saebyokui Nana
Coréen traduit par Jeong Hyun-joo et Fabien Bartkowiak
Editeur: Decreszenzo (juillet 2016)
ISBN: 9782367270500
Page 446
Prix ​​en France: 19 €

Leo, un jeune Coréen qui s’est arrêté en Thaïlande alors qu’il se rendait en Afrique pour s’entraîner, est à Nana.
Nana est un haut lieu de la prostitution à Bangkok. Ploy, qui est considérée comme la reine de la Cour des vraies merveilles et ses amis, vit ici avec la chambre d'un épéiste dans un bâtiment abandonné dans un quartier voisin. Sukumvit Soi 16.
Leo rencontre Ploy (nommé "stratagème"), tombe amoureux de lui immédiatement et fermement et est ancré dans cet endroit voyou auquel il contribue jour après jour, alimentant son voyage africain initial pour subvenir à ses besoins quotidiens. passagers dans les aliments, cigarettes, boissons, yaba (médicament topique) et autres biens de consommation courante, bien que Ploy lui ait interdit de le toucher pour toujours.
Une relation privilégiée, s’il en est, qui fait partie d’une peinture immense, encombrée, encombrée, amicale et romantique, marquée par mille gestes, paroles, événements, accidents, événements de la vie quotidienne de la communauté de Sukumvit et de la vie nocturne à la recherche de Nana.
L'auteur fait une chronique hyper réaliste des moindres moments passés par Léo à Sukumvit, consacrant notamment Ploy à son culte, malgré le mépris de son amant et le tabagisme de Yaba. dans l'intimité de ce bidonville et dans la terrible intimité de son icône et de ses compagnons, buvant parfois avec le propriétaire du bâtiment, un Allemand est toujours immobile, son corps effrayant occupe une salle en bas et achète périodiquement des équipes entières du monde souterrain.
Si Ploy occupe une place centrale dans l'intrigue, l'aube de Nana est avant tout un roman de Leo.
L'auteur met en place un personnage complexe qui provoque de la sympathie, de la compassion et de la confusion chez le lecteur.
Leo est vraiment un homme dont le trait dominant est la lenteur et le masochisme, l'amour passionné, l'attachement passionné, la totale soumission à Ploy … mais qui fait également preuve de générosité, de compassion, de dévotion, d'altruisme, de sens de l'amitié, de dévotion …
Leo explique cet esclavage, dans lequel il jouit des plaisirs manifestes du jubilé, et justifie par le don qu'il doit voir tous ceux qui rencontrent Sukumvit, la révélation de ce qui existait auparavant. À sa première rencontre à Nana, Leo a contacté Poy de nouveau il y a cinq siècles en Inde.
L'histoire se passe à Mandav, dans la région de Nangar, en Inde, il y a environ cinq cents ans. Leo est un jeune chasseur orphelin et princesse de Ploy dans un petit royaume inconnu de la vallée de Kullu. […] Un jour, quand Leo arrive sur le marché pour vendre de la viande de lapin, il rencontre d'abord Ploy. Amoureux l'un de l'autre …
Dans cette histoire, Leo raconte à Ploy, qui évoque instantanément la colère et la tristesse de la jeune femme, qui mesure le statut de princesse en tant que prostituée. Quelles actions diaboliques avez-vous commises dans votre existence pour être punies dans le présent?
Le site est connu plusieurs fois.
C'est à peu près les cinq premières années de la première fois de Leo dans le bar des prostituées. La seconde est que le jeune homme est rentré en Corée, sa ville natale, où il se reconstruit dans le cadre d’une relation normale, d’une carrière réussie et d’un mariage. La troisième est un retour impulsif à Nana, où elle retourne au service volontaire de Ploy, dans le même Gourbi. C'est alors qu'il a rencontré son enfant, Lano, la dernière fille de l'un des premiers marchands du quartier, à qui elle a enseigné l'anglais. Ce séjour s'accompagne de la mort violente de Ploy et d'une pétition que Lano envoie à son professeur le jour où il annonce son départ.
– Tu reviens, n'est-ce pas?
Sa question a rendu Leo triste. Il n'avait jamais pensé s'il reviendrait ou non, mais lorsqu'il lui a demandé, il a estimé qu'il ne s'arrêterait jamais dans la région.
– Euh … je ne sais pas. Le stratagème n'est plus là […]
"Mais je suis là, Leo, reviens pour moi."

Reviendra-t-il chez Leo Lano, dont le destin inévitable est de se prostituer pour Nana? La réponse se trouve sur la toute première page du roman.
La galerie de personnages que Léo a rencontrés de près pendant son séjour à Nana est due à sa diversité étonnante, à son impolitesse et à son habileté étonnante. Seules les personnes présentes sont présentées ici.
Dans Ploy, les gourbi vivent de manière intermédiaire ou permanente:
Lisa: Depuis son enfance, elle adorait la profession de prostituée et a décidé que dès qu'elle serait en âge de porter un soutien-gorge, elle aurait un désir extraordinaire à Bangkok …
Kaï: Elle avait quinze ans et on a vu ses côtes […]Kai était un homme très stupide. Vous n'avez pas dépensé un centime sur vous-même. Il a envoyé la plus grande partie de son argent à sa mère par le biais de sa propre prostitution.
Yon, mutilé et gâté par son oncle à l'âge de sept ans, non seulement le laissa avec un visage terriblement déformé, mais aussi avec de graves conséquences mentales. Une femme qui a simplement vu la vie. Sa devise est boire, fumer et bavarder.

Au rez-de-chaussée, Uhe végète et devient l'agent et le conseiller de Léo.
Uhe, l'allemand, le propriétaire de l'immeuble. Comme le ciel, il a déjà provoqué un accident de voiture dans lequel il avait sa propre fille. Depuis lors, il vit dans un quartier résidentiel unique dans un immeuble qu'il a acheté à Bangkok. Pour les 16 habitants de Soya, Uhe reste un homme mystérieux. La principale raison était qu'il ne s'était jamais couché … Uhe n'a jamais mangé et n'a jamais dormi. Il a toujours bu dans des t-shirts et des culottes énormes. En conséquence, le corps collé aux murs de la résidence a progressivement gonflé, remplissant toute la pièce.
Le roman et son immense richesse associent les détails les plus réalistes à des éléments narratifs fantastiques, tels que l’insertion d’un stade antérieur de la transition des âmes, comme le dialogue de Léo avec le lézard ou Som, la mère du petit Lanto, décédée pendant l’accouchement. ou pour réparer sa fille, ou lorsque le père de Lanto est placé dans un grand pot de fleurs après sa mort et continue de diriger la vie de ses enfants.
Exprimer l'humour, la honte, la pitié ou la tendresse à l'encontre de votre personnage, narration brutale de scènes de cruauté, description complète de souffrances morales ou matérielles parfois inaudibles et provoquant des nausées, pensée philosophique, remarques sociologiques Vers le réalisme, le fantastique, la superstition et la scatologie l'insertion de détails est l'élément narratif qui constitue la liste non exhaustive d'éléments qui distinguent le roman de la vie quotidienne vivante et décorée de fresques de l'un des lieux du monde. se concentrant à l'extrême sur les maux et les vertus typiques de l'homme moderne.
Énorme!
Patryck Froissart
El Menzel (Maroc), mercredi 20 septembre.
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
Auteur:
Park Hyoung-su est né le 11 août 1972 à Chuncheon, en Corée du Sud.
Auteur de nombreuses recueils de nouvelles, il a fait ses débuts d'écrivain dans les années 2000 pour le Hyundae Munhak Literary Magazine. Elle enseigne l'écriture créative dans une université coréenne. À peine traduit, son travail lui donne force et originalité et le fascine.

Sa spécialité est d'être un écrivain résolument moderne. Il appartient à un groupe de jeunes écrivains qui tentent de casser les codes de l'histoire traditionnelle.
Son travail avec l'humanité traite des problèmes graves d'auto-sanction de l'injustice de la condition humaine.

Autres travaux traduits en français:
L'art de la contradiction (Asiathèque, 2016)
Krabi suivi de la mort d'un arbre (Asiathèque, 2015)


Combien ça coute – Nana à l'aube Hyōñ-sō Pak
4.8 (97%) 127 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *